Les actus

cette semaine rencontrons-nous dans les quartiers de Ploumagoar

Samedi nous étions à Locmaria et Saint-Hernin. Tous les jours de cette semaine, nous serons dans d’autres villages et quartiers pour échanger avec vous.

Après Locmaria et Saint-Hernin, nous nous réjouissons de vous rencontrer, tous les jours de cette semaine, dans les quartiers suivants 🙂

📌 Lundi 18 H CADOLAN
Intersection des rues Antoine Mazier et Colonel Brébant

📌 Mardi 18 H PETIT-PARIS
Square en bas de la rue Jean Jaurès

📌 Mercredi 18 H RUNIOU
Rue des Bruyères

📌 Jeudi 17 H CROIX-PRIGENT
Parking de l’école

📌 Vendredi 18 H BOURG
Place de la Mairie

📢 Vendredi 19 H RÉUNION PUBLIQUE
à la salle des fêtes – rue de la poste – près du complexe sportif 📢

A très bientôt.
Hervé Chevalier et ses colistiers
Ploumagoar en Commun

Merci !

Chers Ploumagoariens, chères Ploumagoariennes,

Au lendemain d’un premier tour d’élections municipales qui s’est déroulé dans des conditions exceptionnelles et où vous nous avez placés seconds dans les suffrages, il est important pour nous de vous remercier.

Vous remercier pour cette belle campagne,
pour votre accueil, pour vos observations et pour vos commentaires, pour tous ces moments d’échanges que nous avons partagés et pour la confiance que vous nous avez accordée.

Nous demandons naturellement à la mairie de prendre les mesures qui relèvent de son pouvoir de police :
– relayer les consignes relatives au confinement et aux déplacements possibles (affichage, site internet,
renseignements en mairie, etc)
– veiller via le CCAS aux personnes isolées et fragiles qui se signaleraient en mairie

Nous souhaitons aussi que cette crise sanitaire fasse prendre conscience aux autorités de garder et de renforcer les services publics qui sont aujourd’hui en première ligne et qui nous prouvent leur nécessité en temps de crise.

En ces temps difficiles, nous souhaitons le meilleur pour vous et pour vos proches, et nous vous informons que pour quelque temps nous suspendons notre campagne.

En vous assurant de notre total engagement pour la commune
Nous vous disons à bientôt

Hervé CHEVALIER s’engage à écouter et à répondre aux citoyens de la commune

[Photo] Hervé Chevalier ● Tête de liste Ploumagoar en commun
Hervé Chevalier ● Tête de liste Ploumagoar en commun

Hervé CHEVALIER l’a annoncé ce jeudi soir lors de la réunion publique PLOUMAGOAR en commun :

« élus, nous organiserons un secrétariat des usagers qui tracera et assurera qu’une réponse soit apportée à toutes les doléances, les demandes exprimées par les habitants de notre commune confrontés à une difficulté et sollicitant les élus et/ou services de la commune ».

C’est notre réponse aux nombreuses remarques, entendues ces dernières semaines pendant la campagne des municipales, de la part citoyens agacés par l’absence et l’ignorance des élus de la majorité actuelle.

Nos candidates et nos candidats : Nathalie Rouillé

[photo] Nathalie Rouillé municipales 2020 ploumagoar liste Ploumagoar en commun
Nathalie Rouillé ● 48 ans ● Croix Prigent ● Animatrice ludothèque ● Candidate sur la liste Ploumagoar en commun

Je m’appelle Nathalie Rouillé. J’ai 48 ans, j’habite à la campagne, à coté de l’école de Croix Prigent où mes 4 garçons ont été scolarisés. Je me suis impliquée bénévolement dans le conseil d’école, les associations de parents d’élèves (amicale laïque, FCPE, Petits explorateurs), et au CLAP avant d’y occuper un emploi à la ludothèque.

 

Pourquoi je me porte candidate ?

J’aime les gens de convictions, aptes à écouter, capables de travailler ensemble pour l’intérêt partagé du « mieux vivre » pour tous … du plus jeune au plus âgé, de l’habitant du bourg à celui de la campagne.

J’aime imaginer qu’à l’échelon de notre commune, à taille humaine, il est encore possible d’agir.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, je rejoins Hervé Chevalier et son équipe, réunis pour agir simplement, autour de valeurs démocrates, solidaires et soucieuses de l’environnement.

Nos candidates et nos candidats : Didier Robert

[photo] Didier Robert ● Candidat sur la liste Ploumagoar en commun
Didier Robert ● 45 ans ● Le Petit Paris ● Cadre administratif et commercial d'entreprise, Candidat sur la liste Ploumagoar en commun

Je m’appelle Didier robert, j’ai 45 ans et je vis dans le quartier du Petit Paris depuis plus de 20 ans.
Je travaille dans un établissement bancaire ou j’encadre un service qui accompagne les personnes vulnérables.
J’ai connu plusieurs engagements associatifs depuis ma jeunesse ; j’ai également été président de la crèche Pinocchio il y a quelques années.

Pourquoi je suis candidat !

Elu depuis 2008, je m’engage dans le collectif conduit par Hervé CHEVALIER pour construire, avec ses habitants, le Ploumagoar de demain, respectueux de son environnement et de ses habitants. Les décisions prises aujourd’hui engagent l’avenir.

Nos candidates et nos candidats : Eric Morice

[photo] Eric Morice ● Candidat sur la liste Ploumagoar en commun
Eric Morice ● 51 ans ● rue René Cassin ● Assistant familial, Candidat sur la liste Ploumagoar en commun

Je m’appelle Eric MORICE, j’ai 51 ans, marié à une ploumagoarienne de naissance, père de 2 filles et grand-père d’une petite fille et d’un petit garçon.
J’habite la commune, rue René Cassin depuis 12 ans. Mon métier est assistant familial c’est-à-dire que j’accueille des enfants à la maison qui me sont confiés par le conseil départemental. Je suis investi dans plusieurs associations :
En Avant de Guingamp depuis 26 ans ,j’ai en charge la gestion des bénévoles et des entrées, secrétaire de l’association Extraballe à Ploumagoar depuis 11 ans, séjour de rupture au Sénégal pour les jeunes en difficultés, responsable d’une équipe de signaleurs pour la loco du Trieux (trail) depuis 12 ans et Co-responsable des entrées au festival Les Vieilles Charrues à Carhaix depuis 18 ans. Je suis aussi adhérentau club de tennis de table de Ploumagoar.

Pourquoi je suis candidat !

Je me présente sur la liste d’Hervé Chevalier, une vraie liste de gauche afin d’œuvrer pour une démocratie, pour dynamiser la commune, le bourg, être à l’écoute des habitants toutes générations confondues et apporter un soutien aux associations.

Nos candidates et nos candidats : Alain Dumeige

[photo] Alain Dumeige ● Candidat sur la liste Ploumagoar en commun
Alain Dumeige ● 64 ans ● Cadolan● Enseignant retraité, Candidat sur la liste Ploumagoar en commun

J’habite à Ploumagoar dans le quartier Cadolan depuis 32 ans. Je suis marié, j’ai 3 enfants et 4 petits-enfants. J’ai 64 ans, je suis retraité. J’étais enseignant dans le domaine de la formation professionnelle.

Je me suis impliqué dans le milieu associatif, j’ai été président de l’association « Classes Nature » pendant 8 ans, trésorier de « l’Amicale Laïque » pendant 4 ans et je me suis impliqué dans les conseils des écoles.

A la demande d’Hervé Chevalier, je rejoins la liste « Ploumagoar en Commun » pour partager des valeurs de gauche, citoyennes et environnementales.

De la parole aux actes – Épisode 7 l’année 2020

Revivez la vie de la municipalité de Ploumagoar, racontée par les élus de la « Gauche Unie » à travers quelques épisodes de débat.

Après les épisodes 1, 23, 4, 5 et 6 concluons l’aventure de la décennie de Bernard Hamon à la tête de la commune.

Année 2020

Lors du dernier conseil municipal du mois de février, le Maire explique que la dette a doublé en raison d’imprévus.

 

Pourtant la construction de la chaufferie bois et celle de la nouvelle école maternelle étaient bien inscrites dans le programme de la majorité pendant sa campagne de 2014.

La majorité s’engageait dans le même temps à respecter le niveau de la dette.

 

Nous aurions même pu imaginer que le renoncement de la salle des jeunes et du sport vienne réduire le niveau de la dette.

 

A moins d’avoir les yeux plus gros que le ventre et d’oublier que la réalisation des projets exige des moyens adaptés : cela s’appelle une programmation pluriannuelle d’investissement.

Car gouverner c’est prévoir.

[Fin]

 
 

Découvrez les candidats

Découvrez les membres de la liste : 15 femmes et 16 hommes aux compétences diverses et complémentaires, issues de tous les secteurs de la commune »

Rejoignez le comité de soutien

Affichez votre soutien à la liste et relayez les projets de Ploumagoar en commun
Consultez la liste des soutiens

Contactez-nous

Envoyez-nous un message,
faites vos propositions pour Ploumagoar, posez nous vos questions

De la parole aux actes – Épisode 6 l’année 2019

Revivez la vie de la municipalité de Ploumagoar, racontée par les élus de la « Gauche Unie » à travers quelques épisodes de débat.

Après les épisodes 1, 23, 4 et 5 revenons sur l’année 2019.

Année 2019 : Quand le bon sens rejoint les idées de la minorité.

A l’occasion de l’installation du nouveau conseil municipal des jeunes, ces derniers sont invités à exprimer leurs attentes et besoins : l’action de la minorité se trouve confortée par la jeune génération qui demande la mise en place d’un chauffage dans la salle omnisports, l’amélioration de l’éclairage public et la sécurisation des voies de déplacements.

 

C’est ensuite la chambre régionale des comptes qui vient conforter la position de la minorité ; nous avions choisi de nous exprimer sur ce rapport dans le bulletin municipal d’automne. La majorité ne souhaitant pas avoir à se justifier a tout bonnement préféré ne pas distribuer le bulletin. L’année 2019 n’aura donc connu qu’une seule publication de bulletin ( numéro 41 en avril ).
La méthode est brutale et radicale. Nous vous proposons ci-dessous de découvrir la page de bulletin censurée dans son intégralité.

é

La chambre régionale des comptes conforte la minorité municipale.

La gestion de la commune vient de faire l’objet d’un examen de la chambre régionale des comptes.
Cette instance souligne que notre commune est la 15ème la plus peuplée du département des Côtes d’Armor et la 2ème de l’arrondissement de Guingamp.



Depuis de nombreuses années, notre groupe de la minorité demandait une planification des travaux car les promesses électorales de la majorité municipale étaient nombreuses et nous savions, tous, qu’il ne serait pas possible de toutes les réaliser compte tenu des moyens dont dispose la commune. Très justement, la chambre relève que les « taux de réalisation des dépenses d’investissement sont faibles … et que si les aléas de réalisation sont compréhensibles, il reste particulièrement pertinent de se doter d’un outil de programmation adapté tel qu’un plan pluriannuel d’investissement ».


Avec notre insistance, la majorité s’était résolue à rédiger un plan en 2018 qui ne nous avait pas du tout satisfaits ;

l’appréciation de la chambre des comptes est plutôt cinglante : « la commune a élaboré un document très sommaire en 2018 : même s’il est dénommé PPI, il ne saurait en tenir lieu ».



Comme nous l’avions dénoncé, la politique d’investissement ne fait l’objet d’aucun pilotage.



Malgré la promesse de la majorité de rendre les finances de la commune dans une aussi bonne situation que celle de 2008, l’appréciation de la chambre régionale sur l’encours de la dette accrédite ce que nous disons depuis plusieurs années : « le taux d’endettement ( rapport entre la dette et les produits de fonctionnement ) atteint 103%, soit un niveau bien supérieur à la moyenne ( 73% ) ».



Dans ce même rapport, il est recommandé à la commune de revoir sa procédure de commandes publiques afin de maîtriser les achats.


Les autres communes du territoire optimisent leurs ressources pour offrir à leur population un cadre de vie de qualité et des services en proximité ; et s’il le faut ils n’hésitent pas à mutualiser. Mais à Ploumagoar, la majorité ne veut pas s’y résoudre. Elle s’était opposée au projet de coopération intercommunale en juillet 2016. Sur le sujet du centre de loisirs, et bien que des enfants ne puissent être accueillis faute de place, la majorité a voté contre la mutualisation lors du conseil du 12 juillet dernier.



Nous sommes en droit d’attendre une plus grande implication de nos élus dans l’utilisation raisonnée des deniers publics. L’action publique de Ploumagoar, avec ses 5500 habitants, et son rang de 15ème commune du département est observée ; Ploumagoar mérite plus l’ouverture d’une locomotive que de vivre reclus.


Les élus de la minorité de Ploumagoar.

Prenez connaissance du rapport de la chambre régionale des comptes sur la commune de Ploumagoar.

[A suivre…]

 
 

lire les autres épisodes de la série

Découvrez les candidats

Découvrez les membres de la liste : 15 femmes et 16 hommes aux compétences diverses et complémentaires, issues de tous les secteurs de la commune »

Rejoignez le comité de soutien

Affichez votre soutien à la liste et relayez les projets de Ploumagoar en commun
Consultez la liste des soutiens

Contactez-nous

Envoyez-nous un message,
faites vos propositions pour Ploumagoar, posez nous vos questions

Parcourir la commune de Croix Prigent à Locmaria (en passant par Coz Forn)

Aujourd’hui 3ème déambulation dans notre commune. Cette fois nous avons quitté le bourg et ses lotissements pour nous rendre sur nos routes de campagne. Nous avons donc pris la direction de Croix Prigent, un détour par le village de Coz Forn puis route de Locmaria où nous avons été surpris de constater la dégradation importante de cette chaussée et du manque d’entretien de ses fossés.

[photo] Hélène Le Garff municipales 2020 ploumagoar liste Ploumagoar en commun
Hélène Le Garff Canditate

Mais aujourd’hui notre objectif n’était pas que  la voirie donc nous avons poursuivi notre chemin.Lors de nos déambulations précédentes nous nous étions interrogés sur la sécurité de nos enfants à la sortie des écoles élémentaire et maternelle du bourg. Aussi nous voulions constater par nous même comment se passe la sortie de l’école à croix prigent.

Un 1er arrêt au carrefour, que de marquage au sol entre les anciens et les nouveaux nous avons du mal à comprendre qui est prioritaire et comment aborder ce carrefour.

Un peu plus loin il nous a fallu prendre quelques précautions bien nous aligner sur le bas côté car les limitations de vitesse ne semblent pas respecter au vu du panneau pédagogique qui ne faisait que clignoter à l’arrivée des voitures.
Tout cela nous semble risqué pour nos enfants qui seraient susceptibles de se rendre seul à l’école,et cela malgré une chaussée suffisamment large et donc utilisable par différents utilisateurs (vélo, piéton et voiture )
Le mauvais positionnement des panneaux pourrait être à l’origine du non respect des limitations de vitesse !!!